Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

La DNCG maintient la sanction de 4 points à l'US Orléans

12 avril 2017 à 12h54 Par Rédaction

La sanction a été confirmée pour l'US Orléans. La DNCG a maintenu le retrait de quatre points infligé en mars dernier par la LFP. Pourtant le club avait fait appel mais sans succès. L'USO est aujourd'hui 18è et barragiste en Ligue 2.

Le 1er mars dernier, la Ligue de football professionnelle avait décidé de retirer quatre points à l’US Orléans. Une décision qui a été prise pour non-respect de ses obligations en matière de présentation des comptes et communication d’informations inexactes à la DNCG à l’occasion du contrôle de la situation financière’’ la saison dernière. Et ce fût une décision assez difficile à avaler pour le club puisque l’USO est retourné dans la zone rouge.

Le 11 avril, le Président de l’USO Philippe Boutron et ses dirigeants s’étaient rendus à la commission d’appel de la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion. Les arguments de la défense n’ont pas été retenus par la DNCG. Le Président Boutron espérait revenir avec une peine plus allégée mais en vain.

Un appel de nouveau possible

Si tout espoir semble compromis, il reste tout de même une infime chance pour l’équipe loirétaine de lui voir réattribuer ces fameux quatre points. Il est toujours possible d’aller devant le Comité national olympique du sport français ou devant le Conseil exécutif de la Fédération. Pour l’instant, l’US Orléans préfère se concentrer sur ses performances sur le terrain.

En mars, Philippe Boutron évoquait un trou de 130 000 euros dans les finances du club. Récemment, le conseil municipal de la ville avait voté la donation de 30 000 euros envers la direction de l’USO pour l’aider au mieux. Une subvention exceptionnelle qui s’ajoute à celle offerte à l’Orléans Loiret Basket : 100 000 euros.

Actuellement les orléanais sont dans une posture délicate. Ils pointent à la 18è place du classement de Ligue 2 à six journées de la fin (avec 31 points au compteur). L’USO compte un point de retard sur le premier non-relégable : l’AJ Auxerre (32 points). Orléans a tout de même encore son destin entre ses pieds et joue vendredi soir au Nimes Olympique (20h).