Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La ville de Tours porte plainte dans l'affaire des viols au Conservatoire

26 février 2018 à 06h51 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : Google Streetview - Conservatoire Tours

La ville de Tours a décidé de porter plainte à l'encontre du professeur de chant soupçonné de viols sur des adolescents. Il aurait falsifié des documents d'autorisation pour pouvoir organiser ces sorties pendant lesquelles il abusait des jeunes garçons.

La Ville de Tours a décidé de se constituer partie civile après les révélations du procureur de la République, Jean-Luc Beck, en fin de semaine dernière, concernant l'affaire des viols au Conservatoire tourangeau. Elle a déposé plainte à l'encontre du professeur de chant mis en examen pour des viols et des agressions sexuelles. Selon les premiers éléments, il aurait falsifié des documents d'autorisation pour pouvoir emmener des adolescents en week-end à Paris, soit disant dans le cadre de leur cours de chant. Mais lors de ces sorties, il droguait les jeunes garçons avant d'abuser d'eux.

Personne n'était au courant de ces sorties

La ville a donc décidé de s'associer à la démarche judiciaire "déjà entreprise par les victimes et leurs représentants légaux" selon les termes employés dans un communiqué. Et notamment puisque le professeur de chant était employé par la municipalité au sein du Conservatoire. La Ville avait d'ailleurs été obligée de le réintégrer au sein de l'établissement après une première affaire similaire. Le sexagénaire avait été relaxé et il avait demandé à retrouver son poste au Conservatoire.

Personne, ni au sein du Conservatoire, ni au sein de la municipalité, était au courant de ces sorties qu'il organisait à Paris dans le but d'abuser des adolescents. Des week-ends qu'il mettait en place depuis des années. Le sexagénaire a été mis en examen et placé en détention provisoire la semaine dernière.