Info locale

« Poule pour tous » souhaite sauver des poules pondeuses en Charente!

17 juin 2019 à 04h20 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pxhere ©

Que diriez-vous de vous faire plaisir en faisant une bonne action en ce début de semaine ? Grâce à Poule pour tous, vous allez pouvoir sauver une poule de l’abattoir et l’installer chez vous pour avoir de bons œufs frais.

Dans les Pays de la Loire, Thomas Dano a créé une association afin de sauver des poules pondeuses ! Il a lancé ce projet afin de répondre à « l’obsolescence programmée des poules pondeuses », puisque dans les grands élevages, elles sont sacrifiées à 18 mois. Leur production d’œufs diminuant, elles deviennent donc des « poules réformées ». Par ailleurs, des normes obligent les éleveurs à se séparer de leurs poules pondeuses lorsqu’elles atteignent cet âge, puisqu’il faut effectuer un vide sanitaire réglementaire afin d’accueillir de nouvelles pensionnaires. L’initiateur du projet nous explique comment il a eu l’idée de créer « Poule pour tous » :

Écouter le podcast

Il rachète les gallinacées une fois et demi à deux fois le prix de l’abattoir, et il propose ensuite les animaux à la revente à des particuliers. Les animaux pourront encore donner des œufs, pendant quatre ans à raison de six par semaine. Autre point positif et non négligeable, vous pourrez nourrir votre poule avec vos déchets et restes de repas.

Les poules, qui proviennent uniquement d’élevages bio, seront ensuite revendues entre 5 et 7 euros pièce. En effet, Thomas Dano ne souhaite pas racheter des poules élevées en cage, car elles sont gorgées d’antibiotiques et, une fois privées de tous ces médicaments, risquent de mourir à la moindre bactérie.

Une opération de sauvetage de poules lancée en Charente 

Un éleveur de Châteauneuf en Charente, doit lui aussi se plier aux normes françaises et se séparer de 1 400 poules. Ainsi, mardi 18 juin et mercredi 19 juin, une vente sera organisée afin de trouver des familles pour offrir une belle retraite à ces animaux. Il faut faire vite, car tous les animaux doivent avoir trouvé preneur avant mercredi soir. À savoir qu’en général, les personnes qui adoptent, achètent trois poules au minimum. Thomas nous en a dit plus sur cette opération : 

Écouter le podcast

Quel équipement pour accueillir une poule ?

Pour offrir une jolie retraite à une poule réformée, pas besoin de grand espace. Il faut au minimum 5m2 par poule au sol et en extérieur. Il faut aussi un poulailler pour qu'elle puisse passer la nuit au sec ainsi qu'une mangeoire et un abreuvoir. Mais avant cela, il vous faudra réserver le gallinacé. Soit en réservant sur internet et en payant directement sur le site, soit en remplissant un formulaire disponible sur internet. Vous donnerez alors le nombre de poules que vous souhaitez sur place, le jour du sauvetage.

Par souci de discrétion et pour éviter que l’éleveur ne soit pris d’assaut, l’adresse de la ferme ou de l’élevage ne sera communiquée que la veille via Facebook ou par sms. Des points relais sont mis en place dans différents secteurs afin que les acheteurs puissent aller récupérer leur animal non loin de chez eux. Poule Pour Tous travaille sur la France entière.

Actuellement, Thomas Dano recherche des lieux qui feront office de dépôts dans l’Hexagone afin de pouvoir livrer des poules réformées plus facilement à l’autre bout du pays et, par la même occasion, faire baisser le coût du transport. Il souhaite pouvoir à terme proposer 10 points de dépôt par département. Si vous êtes intéressés pour prendre le relai en louant votre adresse pour un dépôt, n’hésitez pas à envoyer un mail à association.poulepourtous@gmail.com.

Créée en juillet 2017, l’association «Poule pour tous» a déjà sauvé près de 20 000 poules pondeuses promises à l’abattoir.