Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le dossier médical partagé a été mis en service en Charente

19 février 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Crédit photo : dmp.fr

Le Dossier Médical Partagé (DMP) est désormais mis en service en Charente. Il s’agit d’un carnet de santé numérique, regroupant toutes les informations médicales des patients.

Après avoir été testé dans 9 départements, le dispositif est désormais élargi dans d’autres territoires, et notamment en Charente. Chaque assuré du département a en effet désormais l’occasion d’ouvrir son DMP en ligne, soit sur le site internet du dispositif, www.dmp.fr, soit dans une pharmacie, ou encore à l’accueil de la Caisse Primaire d’assurance maladie. Dès son ouverture, ce carnet de santé numérique regroupera toutes les informations médicales des assurés de ces deux dernières années. Mais le patient peut lui aussi compléter son dossier, et y inscrire notamment les informations qui lui semble utiles de partager (allergies ou pathologies éventuelles, désignation d’une personne de confiance, …).

Dans son dossier, le patient aura également accès à toutes les informations concernant ses précédentes ordonnances, et les remboursements des frais médicaux.

Faciliter l’accès aux soins

Le DMP a pour objectif de faciliter le partage des informations de santé, en regroupant en un seul et même endroit toutes les données médicales du patient. Pour les professionnels de santé, cela présente un avantage pour une meilleure prise en charge, comme nous l’explique Arnaud Lanchon-Dumontier, directeur adjoint de la CPAM de la Charente :

Écouter le podcast

Un accès sécurisé

Certes, les informations médicales des patients seront plus facilement accessibles pour les professionnels de santé, mais tout cela restera sécurisé. L’assuré aura un code d’accès unique à son dossier, qui lui sera envoyé sur son téléphone mobile ou par mail. Le médecin, de son côté, devra être en possession d’une carte de professionnel de santé sécurisé, et ne pourra accéder au dossier du patient qu’avec son accord. Autre élément de sécurisation : le patient est informé, par mail ou sms, de chaque intervention sur son dossier :

Écouter le podcast

A noter que seul le patient et les professionnels de santé sont autorisés à accéder au DMP.

Le dispositif du dossier médical partagé a dépassé fin 2018 le seuil symbolique du million d’assurés en France. En Charente, 15 000 personnes ont d’ores et déjà ouvert leur DMP.