Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le Tours volley ball saisit la justice !

20 février 2018 à 07h52 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Le club de volley tourangeau a décidé de poursuivre le club grec de l'Olympiakos en justice, ainsi que la Confédération européenne de volley, pour des faits qui se sont déroulés au mois de décembre. Explications.

C'était lors des seizièmes de finale de la Coupe d'Europe : le TVB affrontait le club grec de l'Olympiakos Le Pirée, en Grèce. Et des cris racistes avaient fusé des tribunes en direction du terrain, à chaque fois que Nathan Wounembeina, l'un des joueurs tourangeaux, touchait la balle. Le joueur avait même fini par s'énerver contre ces supporters malveillants, ce qui lui avait valu une expulsion du terrain. Mais le club tourangeau n'est pas décidé à en rester là. Le TVB vient d'annoncer qu'il saisissait la justice dans cette affaire.

Aucune lettre d'excuses

C'est le club de l'Olympiakos qui est visé par cette plainte. Selon le TVB, le club grec nie ses responsabilités dans cette affaire, puisque les cris racistes venaient des tribunes et donc des supporters grecs. Mais les Tourangeaux ont également décidé de poursuivre la CEV, la Confédération européenne de volley, pour son inaction dans cette histoire. Nathan Wounembeina n'a d'ailleurs jamais reçu de courrier d'excuses venant du club grec ou de la CEV.