Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Les fragments retrouvés de la tapisserie de l’Apocalypse livrés au château d’Angers

06 mai 2021 à 06h00 Par Alicia Méchin
Des fragments de la tapisserie de l'Apocalypse retrouvés dans une galerie d'art à Paris.
Crédit photo : DRAC des Pays de la Loire

Évènement au château d’Angers ! Les fragments de la tapisserie de l’Apocalypse retrouvés récemment dans une galerie d’art à Paris arrivent en Maine-et-Loire, ce jeudi 6 mai. Mais le public va devoir patienter avant de pouvoir les admirer.

Pour rappel, ces morceaux historiques de l’Apocalypse ont été retrouvés dans la réserve de la galerie parisienne Ratton et Ladrière. Ils y auraient été stockés depuis plus d’un siècle ! La galerie a donc décidé d’en faire don au château d’Angers, qui possède déjà 100 mètres de cette tapisserie.

Sur ces fragments, on pourra découvrir des motifs floraux, des fils d’argent et d’or très rares, car usés habituellement au fil du temps. Mais avant d’être exposés, ils devront être protégés, comme nous l’explique Hervé Yannou, administrateur du château d’Angers :

 

Écouter le podcast

 

La tapisserie de l’Apocalypse datant du Moyen-âge, unique au monde, se voit donc complétée par une trentaine de fragments. Après des rapprochements, il est possible de les positionner au personnage de la quatrième pièce de la tapisserie.

Il manquerait désormais une quarantaine de mètres à la tenture. Est-ce que l’on peut rêver à d’autres découvertes ? Réponse d’Hervé Yannou :

 

Écouter le podcast

 

Pour pouvoir découvrir ces « nouveaux » fragments, il faudra être un peu patient. Ils seront présentés lors d’expositions temporaires au château d’Angers. En attendant, les spécialistes vont se pencher tranquillement sur ces pièces, pour décider du traitement le plus adapté pour leur protection. 

 Des propos recueillis par Annie Guinhut.