Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

LGV : des manifestions ce week-end pour dire non aux nuisances sonores !

27 novembre 2017 à 10h38 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Wikimédia ©

Des rassemblements ont eu lieu ce week-end partout chez nous pour protester contre les nuisances sonores liées à la LGV !

Certains riverains sont excédés depuis la création de la LGV Paris-Bordeaux. De nombreuses manifestations ont eu lieu ce week-end dans cinq départements à l’appel de la coordination inter-régionale LGV Sud Europe Atlantique et Bretagne Pays de la Loire.

Nouvelle-Aquitaine 

Samedi matin, une grosse manifestation a eu lieu à Roullet Saint Estephe, sur la base Cosea en Charente. Près de 400 personnes, riverains et élus étaient réunis pour protester contre les nuisances sonores causées par la LGV Bordeaux-Tours. Elle a été mise en service en juillet dernier. Des centaines de personnes se sont aussi réunies dans la Vienne, à Montguyon en Charente-Maritime et dans les Deux-Sèvres à Sauzé-Vaussais. Ils demandent au concessionnaire Lisea des aménagements pour atténuer le bruit des trains qui circulent à plus de 300 km/h. Ils réclament des mesures concrètes comme des murs anti-bruits ou des isolations de façade.

Parmi les manifestants, se trouvait la députée des Deux-Sèvres, Delphine Batho, qui dénonce une réglementation trop générale qui selon elle prend en compte les nuisances en moyenne sur la journée. Elle demande à ce que la France respecte les normes de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé et que les pics de bruit soient pris en compte.

Pays de la Loire

300 personnes s’étaient aussi réunies devant la préfecture du Mans. Ils estiment avoir été honteusement trompés.

Centre-Val de Loire

À Pussigny en Indre-et-Loire, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées pour relater les mêmes soucis. Beaucoup n’auraient jamais pensé que le TGV ferait autant de bruit. De plus, ce n’est pas ce qui avait été annoncé.

Une pétition a été créée samedi pour réclamer que les pics de nuisances sonores soient pris en compte lors des mesures effectuées. Cette pétition compte déjà près de 400 signatures. Face à toutes ces revendications, le concessionnaire Lisea va effectuer des mesures anti-bruit sur 300 sites. Les résultats seront connus le 10 décembre prochain.