Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Limoges : l’Université refuse d'augmenter les frais de scolarité des étudiants étrangers

11 mars 2019 à 06h00 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : wikipédia

En novembre dernier, le Premier ministre a annoncé la mise en place d’une stratégie pour accueillir davantage d’étudiants étrangers dans les universités françaises. Objectif affiché : un demi-million d’étudiants étrangers à l’horizon 2027. Une stratégie qui n’est pas du goût d’une majorité d’universités.

500 000 étudiants étrangers en 2027, c’était l’objectif affiché du gouvernement en novembre dernier lors de l’annonce de la mise en place de la stratégie « Bienvenue en France ». Une stratégie qui a fait l’objet d’une polémique à sa sortie, en particulier sur la hausse des frais d’inscription pour les élèves extra-communautaires. Plusieurs universités se sont d’ailleurs plaintes de ne pas avoir été mises au courant de cette mesure, comme nous l’explique Céline Meslier, vice-présidente de la stratégie internationale de l’Université de Limoges :

Écouter le podcast

Si la hausse des frais de scolarité des étudiants étrangers a créé la polémique, tout ne semble pas à jeter. Bien au contraire :

Écouter le podcast

Et dans le fond, ne peut-on pas aussi penser que les étudiants étrangers viennent étudier en France parce que ces frais d’inscription sont moins chers qu’ailleurs ?

Écouter le podcast

La stratégie « Bienvenue en France » prévoit aussi des fonds qui seront destinés à développer des actions franco-africaines. L’université de Limoges prévoit d’ailleurs de se positionner sur ces fonds dans les domaines de la littérature et de la santé publique.