Info locale

Limoges : la ville intensifie sa politique de lutte contre les perturbateurs endocriniens

09 septembre 2019 à 06h00 Par Benoît Hanrot
A Limoges, la lutte contre les perturbateurs endocriniens se poursuit / image d'illustration
Crédit photo : ©Ville de Limoges - Laurent Lagarde

Si votre enfant est à la crèche à Limoges, vous devez savoir qu’il ne mange plus dans des plateaux en plastique. Depuis le début de la rentrée, ces derniers ont été remplacés par des plateaux en porcelaine. L’une des longues mesures prises par la ville pour lutter contre les perturbateurs endocriniens.

Depuis le début de la rentrée scolaire, toutes les crèches sont équipées de nouveaux plateaux en porcelaine. Ces plateaux ont remplacé ceux en plastique car ils ne diffusent aucune substance toxique. Une décision voulue par la mairie et qui semble satisfaire les établissements concernés comme l’affirme le maire limougeaud Eric-Roger Lombertie :

 

Écouter le podcast

 

Cette mesure a été instaurée par la ville qui poursuit sa politique de lutte contre les perturbateurs endocriniens. Outre les plateaux, les biberons en plastique ont également été changés par du verre et il a été décidé de mettre des bavoirs en tissus. Pour ce qui est de la porcelaine, était-ce une manière de montrer le savoir-faire limougeaud ?

 

Écouter le podcast

 

Le projet des plateaux en porcelaine a été présenté en Pologne à l’occasion des journées de l’Unesco. A l’époque, beaucoup de gens avaient été séduits. Lors des présentations au prix Territoria, de nombreuses villes se sont également montrées intéressées par ce nouveau produit. Malheureusement, un élément essentiel bloque l’avancement du projet : la question de la production :

Écouter le podcast

 

En 2015, la ville de Limoges a été récompensée du Label « Ville Santé Citoyenne ». Aujourd’hui, elle poursuit son travail de lutte contre les perturbateurs endocriniens et prône avant tout la sensibilisation et la prévention auprès des jeunes avant de toucher un public plus adulte :

 

Écouter le podcast

 

A terme, la municipalité souhaiterait sensibiliser davantage sa population afin que cette dernière prenne soin de son environnement. D’après le maire, cela devrait passer par une prise de conscience de la « surconsommation de produits industriels et par une vision plus éco-responsable qui permettra de protéger à la fois l’être humain et l’environnement ».