Loir-et-Cher : le président du département Nicolas Perruchot va quitter la vie politique

FORUM
Nicolas Perruchot, qui dénonce un acharnement à son encontre, quittera la politique à la fin de son
Crédit: Commons - Richard Pichet

4 janvier 2021 à 9h58 par Etienne Escuer

Nicolas Perruchot, le président du conseil départemental du Loir-et-Cher, va se retirer de la vie politique à la fin de son mandat.

C’est sans doute l’affaire de trop pour Nicolas Perruchot : l’élu Les Républicains, président du conseil départemental du Loir-et-Cher depuis 2017, ne sera pas candidat à un nouveau mandat à la fin de celui-ci, en juin prochain. Ces derniers jours, Nicolas Perruchot a, en effet, été épinglé par le Canard enchaîné pour la construction d’une villa en Corse. Une affaire qui s’ajoute à celle de l’enregistrement d’une réunion de travail où l’élu confie que « la plupart des gens sont cons », et à une autre où Nicolas Perruchot est soupçonné de couvrir des agressions sexuelles au conseil départemental.

L’ancien maire de Blois souhaite donc se retirer de la vie politique à la fin de son mandat, selon nos confrères de la Nouvelle République. Nicolas Perruchot invoque le besoin de protéger sa famille. Son domicile familial avait, par exemple, été tagué. Le président du conseil départemental parle même dans les colonnes de la NR d’un « coup monté pour essayer d’installer quelqu’un d’autre dans son fauteuil ». Agé de 55 ans, Nicolas Perruchot fut notamment maire de Blois entre 2001 et 2008, et député entre 2002 et 2012.

I