Loir-et-Cher : une filière de traite d’êtres humains démantelée

FORUM
Crédit: Gendarmerie du Loir-et-Cher ©

19 décembre 2019 à 8h17 par Lucie Claussin

Un trafic d'être humains a été mis au jour en Centre-Val de Loire par les gendarmes.

Les enquêteurs de la gendarmerie de Blois ont mis fin la semaine dernière, à une filière d’exploitation de réfugiés dans le département. Les migrants étaient recrutés dans des campements sauvages situés en région parisienne. Ils se rendaient ensuite dans une casse automobile du Loir-et-Cher non déclarée, afin de travailler sur les véhicules.

Sauf qu’une fois sur place, les réfugiés travaillaient sans être rémunérés et étaient logés dans des conditions indignes. Ces étrangers devaient réceptionner et démonter des véhicules, qui partaient ensuite dans des containers à destination de l’Afrique.

Les responsables de cette traite d’êtres humains ont été interpellés et devront s’expliquer prochainement devant la justice. 

I