Loiret : trois offres de reprise pour Duralex

FORUM
L'entreprise spécialisée dans le verre de cuisine connaît des difficultés.
Crédit: Rédaction / Etienne Escuer / Image d'archives

7 janvier 2021 à 8h15 par Etienne Escuer

Trois candidats ont déposé des offres pour la reprise de la célèbre verrerie Duralex, dans le Loiret.

Le tribunal de commerce d’Orléans a enregistré trois offres de reprise pour la verrerie Duralex, basée à La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret). La date limite du dépôt des dossiers avait été fixée au 31 décembre 2020. L’offre la plus sérieuse émane de la maison-mère de Pyrex, International Cookware Holding, contrôlée par le fonds d'investissement européen Kartesia. Cette société prévoit de reprendre l'intégralité des 248 salariés et promet d'apporter 12 millions d'euros cette année.

Une autre offre provient des actuels dirigeants, André et Antoine Ioannidès, qui avaient contribué au redressement de l’entreprise ces dernières années. Ils souhaiteraient garder tous les salariés, mais n'apportent pas garantie de financement. Pierre-Olivier Baron, un agent commercial indépendant, a également déposé une autre offre, mais celle-ci est peu détaillée. Ces deux offres sont jugées plus fragiles et incomplètes par des proches du dossier. Toutes seront examinées par la justice le 22 janvier. Duralex est actuellement placé en redressement judiciaire. L’entreprise connaît des difficultés avec la crise sanitaire et un problème autour du remplacement d’un four.

(Avec AFP)