Info locale

Loiret : un dresseur de tigres pointé du doigt par une association (vidéo)  

30 août 2019 à 08h52 Par Lucie Claussin
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixnio ©

La situation se tend de plus en plus en France, entre les associations animalistes et les dresseurs.

Les associations de protection animale en France continue de se mobiliser. De nouveau, un dresseur d’animaux loirétain est la cible de militants animalistes. L’association One Voice, qui milite contre l’exploitation des animaux dans les cirques s’est rendue ce mois-ci chez Rémy Demantes, qui élève des tigres à Dampierre-en-Burly.

Au cours d’une visite privée, un militant de l’association est venu incognito faire des photos et des vidéos du lieu. One Voice a ensuite dénoncé sur ses réseaux sociaux les conditions de vie des animaux sur place. La petite taille des enclos et le manque d’enrichissements proposés aux animaux ont aussi été pointés du doigt. One Voice déplore également que le département du Loiret fasse la promotion du dresseur.

De con côté, le dresseur affirme que l'association a fait un film avec de mauvaises images. Il accuse aussi l’association de diffuser de fausses informations au sujet de la taille de ses enclos. En effet, One Voice aurait évoqué des enclos de 35 m2, alors que ces derniers font minimum 70 m2 carrés comme le veut la loi. Le dresseur regrette la malhonnêteté de l’association et assure aimer ses tigres. Selon lui, sans élevage en captivité, l’espèce risque de disparaître dans 15 ans.