Maine-et-Loire : une nouvelle maison d’arrêt d’ici 2027 à Trélazé

FORUM
L'entrée de la prison d'Angers, ouverte en 1856.
Crédit: Wikipedia Commons

20 avril 2021 à 8h56 par Guillaume Pivert

La future prison, d'une capacité de 800 places, remplacera celle d'Angers ouverte au XIXe siècle.

Ce mardi, le Premier ministre Jean Castex et Eric Dupont-Moretti, en charge de la Justice ont officiellement confirmé la création d’un centre pénitentiaire à Trélazé, en remplacement de la trop vétuste prison d’Angers, ouverte en 1856.


« Nous nous félicitons que le gouvernement tienne l’engagement qui a été pris devant nous par le garde des Sceaux en janvier à Paris», réagissent aujourd’hui Christophe Béchu, maire d’Angers, président d’Angers Loire Métropole et Marc Goua, le maire de Trélazé.



Une ouverture d’ici 2027


La nouvelle maison d’arrêt prévue pour 2027 selon Ouest-France, pourra accueillir au moins 800 détenus, un chiffre bien supérieur au projet retenu en 2014 par le ministère de la Justice dans le cadre du Plan immobilier pénitentiaire.


L’actuelle prison d’Angers pourrait être transformée en centre d’art contemporain. C’était une promesse de campagne de Christophe Béchu, il y a sept ans.