Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

On a testé la première mission de la Virtual Room à Orléans

13 juin 2019 à 06h00 Par Alicia Méchin et Benoit Hanrot
Crédit photo : Vibration

Samedi 8 juin, nous étions invités à participer à la première mission de la Virtual Room Orléans. L’idée est de se familiariser avec l’univers virtuel qui nous est proposé et de résoudre des énigmes en coopération. Mardi 12 juin, ce sont des résidentes d'un Ehpad du Loiret qui se sont prêtées au jeu !

Une mission qui peut se jouer jusqu’à quatre joueurs mais que nous avons réalisée à deux. Après nous avoir donné nos manettes, qui nous serviront à tenir des objets dans le jeu, doté de nos casques à réalité virtuelle, et placé chacun dans une salle de 10m2, nous voici plongés dans le noir pour partir à l’aventure.

Première impression visuelle… incroyable. Quelle immersion ! Après quelques secondes d’adaptation pour apprendre les commandes et savoir à quoi correspond tel ou tel objet, une voix d’intelligence artificielle nous donne notre mission. Pendant plusieurs dizaines de minutes, nous traversons le temps, passé comme futur, à la recherche d’objets ayant appartenus à une autre équipe d’aventuriers. Nous repartons des millions d’années en arrière, au temps des premiers hommes jusque dans un futur technologique qui nous semble si près et si loin à la fois. L’immersion est totale. A tel point qu’une participante à côté de nos box, est prise de panique lorsqu’elle découvre des insectes rampants à ses pieds dans un des décors virtuels.

Le jeu est étonnant de réalisme. On s’y croirait. Même les ravins nous donnent le vertige. Heureusement, de petites diodes rouges apparaissent à chaque fois que nous approchons la limite de notre décor virtuel et ainsi éviter de nous prendre un mur en pleine figure. Dans cette mission, il faut faire preuve d’observation et de patience, car s’échanger des objets dans la vraie vie et en apesanteur n’a absolument rien à voir. Gare à celles et ceux qui seraient tentés de jeter leur manette à la place de l’objet, il n’y a pas de dragonne. Au final, une belle expérience, parfois même frustrante car on aimerait prolonger le plaisir. Attention, éviter de venir avec des personnes avec qui il est difficile de communiquer… au risque de ne jamais terminer la mission. 

Des résidentes d’Ehpad ont testé Virtual Room

Il n’y a pas d’âge pour tester la réalité virtuelle ! La preuve en est avec la visite, ce mardi 11 juin, de résidentes de l’Ehpad « Le Parc des Mauves » à Huisseau-sur-Mauve dans le Loiret. Trois d’entre elles ont en effet décidé de tenter l’expérience. Elles sont âgées de 79, 87 et … 105 ans !

Pour dissiper toute appréhension, elles ont d’abord observé sur   les ordinateurs à quoi pouvait ressembler cette immersion. Puis, c’est parti pour la grande aventure ! Si la doyenne des joueuses n’a fait que s’immerger dans le décor, les deux autres ont tenté de remplir quelques missions, comme ouvrir un coffre par exemple. Car outre l’aspect ludique, il faut savoir que la réalité virtuelle peut aussi solliciter des capacités cognitives, et s’avère même physique pour les personnes âgées.

Mais comme tous les joueurs, Evelyne et Marie-Thérèse, âgés respectivement de 87 et 79 ans, se sont prises au jeu :

Écouter le podcast

L’expérience a été concluante pour les personnels de l’Ehpad, mais aussi de la salle Virtual Room d’Orléans. Cette dernière n’exclut d’ailleurs pas de réitérer l’expérience.

Pour ceux qui seraient tentés pour tester la réalité virtuelle, rendez-vous au 231 Route Nationale 20, à Saran.