Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Orléans : le gouvernement s'engage contre les violences sexuelles infantiles dans le sport

04 octobre 2019 à 12h58 Par Alicia Méchin
Roxana Maracineanu était à Orléans ce vendredi 4 octobre.
Crédit photo : Vibration

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, était à Orléans ce vendredi 4 octobre, pour lancer l’expérimentation sur l’honorabilité des bénévoles dans les clubs de football du Centre Val-de-Loire.

On en parle depuis un an, l’expérimentation va pouvoir commencer. En lien avec la Ligue du Centre de football, il s’agira de contrôler l’honorabilité des bénévoles qui opèrent dans les clubs sportifs de la région, pour lutter contre les violences sexuelles. L’expérimentation consistera alors à prendre les coordonnées des encadrants bénévoles, et vérifier le bulletin n°2 de leur casier judiciaire. En Centre Val-de-Loire, 600 clubs de football sont concernés, 750 éducateurs bénévoles et 1800 dirigeants. Et en cas de condamnation pour infractions sexuelles, voire mêmes violences conjugales, les bénévoles seront "exclus" par la Ligue.

Outre la lutte contre les violences sexuelles, la ministre des sports voit là l’occasion également de valoriser le statut du bénévole et son engagement :

 

Écouter le podcast

 

Libérer la parole

Lors de cette expérimentation, un programme éducatif fédéral sera mis en place au sein des associations, pour informer et expliquer aux enfants que l’association peut être un lieu de paroles. « Il faut rassurer le public et faire en sorte que les associations soient nickelles de tout point de vue », assure Roxana Maracineanu :

 

Écouter le podcast

 

La Ligue de football a été choisie pour l’expérimentation car elle était la « plus mûre » administrativement. À terme, la ministre des sports espère que ce dispositif sera étendu à d’autres ligues régionales, et à d’autres fédérations.

Des propos receuillis par Lucie Claussin.