Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Orléans : un collectif milite pour l’expérimentation des « rues scolaires apaisées »

01 juin 2021 à 06h00 Par Lucie Claussin
École Marie Stuart à Orléans
Crédit photo : Capture d'écran Google Maps ©

À Orléans, un collectif de parents d'élèves milite en faveur de rues scolaires apaisées. Ces derniers demandent la mise en place d’un dispositif de sécurité aux abords de toutes les écoles où les parents en font la demande et où cela est techniquement réalisable.

La sécurité aux abords des écoles est primordiale pour petits et grands. Afin d’alerter les élus sur la situation à Orléans, de nombreux parents d’élèves se mobilisent au sein du collectif « parents orléanais en faveur des rues scolaires apaisées ».

L’idée est de fermer à la circulation les rues aux abords des écoles, seulement sur des créneaux horaires restreints, aux horaires d’entrées et de sorties d’école. L’objectif est de sécuriser l’abord des écoles et de rentre ces lieux plus conviviaux. Annick Loschetter, maman de trois jeunes enfants et membre du collectif nous en dit plus :

 Écouter le podcast

Le collectif a vu le jour il y a trois mois, suite aux différentes propositions qui avaient été faites dans le cadre du budget participatif de la ville d’Orléans.

Actuellement, seule la rue du Nécotin où se trouvent différentes écoles, est une rue « scolaire » :

 Écouter le podcast

Deux autres écoles ont aussi des configurations proches des « rues scolaires », rue Serpente et devant l’école privé maternelle Saint-Vincent.

En revanche, dans certains secteurs, la situation est plus compliquée, comme aux abords de l’école Marie Stuart, où les trottoirs ne sont pas aux normes et font 60cm. Faute de places de stationnement, il y a aussi beaucoup de stationnements anarchiques de voitures.

 Afin d’échanger autour du sujet, un groupe Facebook regroupant des parents d’élèves a été lancé. Pour les intéressés, direction : Parents orléanais en faveur de rues scolaires apaisées

Un courrier regroupant différentes propositions concrètes et détaillées au sujet de quatre écoles, sera envoyé prochainement à la mairie.