Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pays de la Loire : deuxième région la moins touchée par la pauvreté

08 novembre 2017 à 15h54 Par Benoit Billot
Crédit photo : Pixabay

D’après une étude de l’INSEE publiée lundi, les Pays de la Loire est la deuxième région où la pauvreté ne sévit pas. Elle est devancée par la Bretagne.

Voilà une étude qui devrait donner le sourire aux habitants des Pays de la Loire. Ce lundi 6 novembre, l’INSEE a publié son tout dernier sondage sur la pauvreté. D’après l’agence publique, les Pays de la Loire ont un pourcentage faible de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté en 2014. En terme de pourcentage, cela représente 11,1% alors qu’à l’échelle nationale, ce taux est à 14,7% de la population. Au classement, les Liégriens sont devancés par la Bretagne avec un taux à 10,8%. Rappelons que cette région compte 403 100 personnes

Petit écart entre les riches et les moins riches

Pour faire ce calcul, l’INSEE s’est basée sur un seuil de pauvreté fixé à 1 010 euros par mois pour une personne vivant seule, et à l’inverse, pour un couple avec deux enfants de 14 ans, le seuil est de 2 120 euros par mois. Toujours d’après l’Institut national de la statistique économique, l’écart entre les plus riches et les moins aisés serait de 2,83% en Pays de la Loire.

Moins de pauvreté en Vendée

D’après le classement au sein même des Pays de la Loire, le taux de pauvreté le moins élevé est en Vendée avec 10,1%, suivi de près par la Loire-Atlantique avec 10,2%. Concernant les 10% les plus modestes, ils ont une vie inférieure à 990 euros par mois. Le taux de pauvreté est beaucoup plus important en Sarthe avec un chiffre bien au-dessus, soit 13,2%.

L’Insee divise les Pays de la Loire en cinq catégories par rapport au niveau médian, inégalités et pauvreté dans ses départements en 2014 :

  • Taux de pauvreté
  • Niveau de vie médian
  • Niveau de vie D1 (10% des personnes les plus modestes)
  • Niveau de vie D9 (10% des personnes les plus riches)
  • Rapport interdécile sur le revenu disponible