Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Poitou-Charente : des élèves dépistés suite à un cas de tuberculose

05 octobre 2017 à 11h32 Par Benoit Billot

Une élève d’un collège privé de Poitiers a contracté la tuberculose. Un dépistage a eu lieu dans l’établissement.

Ce n’est pas la première fois qu’un cas de tuberculose est recensé en Poitou-Charente. Récemment, il s’agit d’une collégienne de l’établissement privé Isaac de l’Etoile de Poitiers qui a été touchée. Une annonce faite par le centre de lutte anti-tuberculeuse de la Vienne. À l’heure actuelle, l’élève a été placé sous traitement antibiotique. Il s’agit de la troisième élève à avoir contracté la tuberculose. Toutefois, son état de santé s’est révélé plutôt rassurant. Les élèves du collège ont dû subir un dépistage afin de savoir s’ils ont attrapé également cette maladie infectieuse.

Aucun lien avec les autres cas

Depuis le mois de mai, la tuberculose est très présente dans le département de la Vienne. Ce nouveau cas ne serait pas lié aux autres. Un enfant de cinq ans avait succombé à la maladie dans une école de Smarves. Après des dépistages, plusieurs enfants avaient également été contaminés, mais sans gravité. L’origine de la transmission de la maladie pourrait venir d’une enseignante remplaçante qui était partie au Brésil. Elle était revenue en ayant contracté la tuberculose. Le dépistage avait alors été plus conséquent pour tous les établissements où l’enseignante était passé.

Un cas à Châtellerault

La collégienne de Poitiers n'a pas été la seule touchée puisque, récemment, un enfant de l’école Marie Carpantier à Châtellerault a dû être pris en charge, à temps, pour les mêmes raisons. Les résultats ont été très clairs, il s’agit bien d’une tuberculose pulmonaire. En alerte, l’Agence Régionale de Santé a prévu une réunion d’information qui sera organisée ce jeudi à 18h30 à l’école Marie Carpantier.

Il faut savoir que cette maladie est très contagieuse. Elle s’attaque habituellement aux poumons, mais parfois aussi aux reins, aux ganglions et aux os. On compte 5 000 cas par an en France. En 2013, 9 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes.