Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pourquoi nous devons aller voter pour les Européennes ce weekend !

20 mai 2019 à 06h00 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Les élections européennes arrivent à grands pas. Ce sera l’occasion de voter pour élire nos représentants au Parlement européen. Mais ce scrutin est souvent boudé par les Français. Pourtant, l’Europe est présente dans tout ce que nous voyons au quotidien.

Ce weekend, nous sommes appelés à nous déplacer aux urnes pour élire celle ou celui qui sera chargé(e) de nous représenter au Parlement européen. Les députés européens participent à la création des lois européennes, décident du budget et contrôlent l’exécutif européen (la commission européenne). Autant dire qu’ils ont un pouvoir très important, d’où l’intérêt de voter pour le ou la bonne représentant(e). Mais concrètement, comment voit-on l’action de l’Union européenne dans notre quotidien ? Réponse d’Emilie Chevalier, maître de conférence en droits publics à l’Université de Limoges :

Écouter le podcast

Les Français votent pour élire 74 députés français sur les 751 sièges que compte le Parlement européen. On ne vote pas pour des personnes mais pour des partis. Le problème depuis plusieurs années, c’est que les Français se désintéressent totalement de ce type d’élection. Les raisons sont multiples comme le manque d’appartenance à ce sentiment d’être Européen, ou encore de part la distance avec Bruxelles. Mais aussi par le modèle du scrutin actuel :

Écouter le podcast

Autre problème, qui se ressent également à l’échelle nationale, ce désintérêt français pour la politique en général. 56% d’abstention de vote pour les dernières élections européennes, 26% lors des dernières présidentielles en France (sans compter le nombre de votes blancs) :

Écouter le podcast

Aujourd’hui, de nombreux Français réclament la sortie de la France de l’Union européenne. Les éleveurs français n’en sont pas encore là mais beaucoup se plaignent de certaines mesures de l’UE, dont celle du Mercosur (Marché commun du Sud), l’affaire des 100 000 tonnes de viandes bovines qui pourraient déferler sur le marché français alors que les éleveurs d’Amérique latine ne sont pas soumis aux mêmes normes que leurs homologues français. Cette plainte est-elle légitime ?

Écouter le podcast

Les élections européennes, ce sont les 25 et 26 mai prochains.