Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Présidentielles américaines : Trump, de plus en plus seul, Biden, serein

06 novembre 2020 à 09h16 Par Iris Mazzacurati
Plusieurs télévisions américaines ont décidé d'interrompre la diffusion de l'allocution de Donald Trump, estimant qu'il faisait de la désinformation.
Crédit photo : Brendan Smialowski / AFP

Le président américain Donald Trump s'est posé jeudi 5 novembre, sans la moindre preuve, en victime d'une vaste fraude électorale, se disant vainqueur de l'élection en décalage flagrant avec les résultats de plus en plus favorables à son adversaire démocrate Joe Biden.

Isolé au sein de son propre parti dans sa croisade contre un "vol" du scrutin dont il serait la victime, le 45e président des Etats-Unis, fatigué, presque abattu, a donné le spectacle d'un dirigeant tentant de s'accrocher maladroitement au pouvoir au crépuscule de son mandat.

"Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l'élection", a-t-il lancé depuis la salle de presse de la Maison Blanche, dans une tirade souvent confuse, truffée d'approximations et de contre-vérités sur le décompte en cours.

A la suite de ces propos, plusieurs télévisions américaines ont décidé jeudi soir d'interrompre la diffusion de l'allocution de Donald Trump, estimant qu'il faisait de la désinformation.

Ce qui ne l’a pas empêché de tweeter ses humeurs : « JE GAGNE facilement la présidence des États-Unisur la foi des votes légaux. Les OBSERVATEURS n'étaient pas autorisés, de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit, à faire leur travail et par conséquent, les votes acceptés pendant cette période doivent être considérés comme des VOTES ILLÉGAUX. La Cour suprême des États-Unis devra trancher! »



De son côté, Joe Biden reste confiant et commence à se comporter en président des Etats-Unis. Hier, l’ex vice-président de Barack Obama a assisté tout l’après-midi à des réunions d’information sur l’état de la crise du Covid-19 et de l’économie dans le pays.



(Avec AFP)