Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Flash

Prise d’otage à Trèbes, près de Carcassonne : l'agresseur se revendique de Daesh

23 mars 2018 à 12h55
Crédit photo : Le supermarché de Trèbes - Google Street View

Selon le parquet de Carcassonne, le preneur d'otages s'est revendiqué du groupe État islamique.

Il était 11 heures, ce vendredi matin, lorsqu’un individu armé s'est retranché dans un supermarché de Trèbes, près de Carcassonne dans l'Aude.

Selon les journalistes du quotidien « L’indépendant », au moment où la prise d'otages aurait débuté, une vingtaine de personnes sont parvenues à quitter le Super U de Trèbes. Toujours selon « L’indépendant », un des clients parvenu à s’échapper parle "d’un homme d'une trentaine d'années", qui aurait "sorti une arme en criant Allah Akbar", et aurait proféré ces paroles : "Vous êtes en train de bombarder la Syrie, vous allez mourir." Plusieurs coups de feu auraient ensuite été tirés.

Le GIGN de Toulouse est arrivé sur place, avec le soutien des policiers d'élite du Raid et de la BRI. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb se rend également sur les lieux.


La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie de la prise d’otage et de la fusillade qui l’a précédée, ce vendredi matin, près de la caserne de Carcassonne ; Une fusillade visant quatre CRS qui faisaient leur footing.

Suivez le direct des journalistes du quotidien régional "L'indépendant" présents sur les lieux en cliquant ici.