Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Saint-Jean-de-la-Ruelle : un adolescent percuté sur un passage à niveau

08 septembre 2017 à 11h44 Par Benoit Billot

Jeudi, un jeune homme de 14 ans a perdu la vie, percuté par une motrice de travaux de la SNCF sur un passage à niveau.

La commune de Saint-Jean-de-la-Ruelle a été secouée par un drame jeudi. À hauteur du passage à niveau de la rue Paul-Doumer, un adolescent de 14 ans a été percuté violemment par une motrice de travaux de la SNCF, qui ne roulait pas à une vive allure si l’on compare à un TGV.

Manque d’inattention

Que s’est-il passé ? D’après les premiers témoignages, le garçon aurait accédé aux voies par le portillon réservé aux piétons, alors que le feu rouge clignotait. Actuellement la rue est en travaux et la barrière est continuellement abaissée. Aucune voiture ne peut passer en pleine journée, même quand aucun train ne passe. Rien ne pourrait laisser présagé qu’un dysfonctionnement se soit produit. De plus, le piéton aurait pu voir le train arrivé puisqu’il était assez visible. Serait-ce un suicide ? L’hypothèse n’a pas encore été évoquée par les autorités.

Encore des infractions

La SNCF avait précisé que le but était d’améliorer ou de supprimer les passages à niveau en France. Pour celui la rue Paul-Doumer, il s’agissait probablement de l’améliorer. Les investissements d’améliorations peuvent être différents, que ce soit par l’ajout de feux à diodes, l’élargissement du flux piéton. D’après la SNCF et une ancienne étude, les infractions étaient nombreuses entre 2014 et 2015, soit un peu plus de 10 000.