Sandrine Martinet, de l’USO judo, porte-drapeau aux Jeux Paralympiques de Tokyo

FORUM
La judoka Sandrine Martinet avait remporté l'or aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.
Crédit: Commons - Grégory Picout

6 juillet 2021 à 3h27 par Etienne Escuer

La judoka de l'US Orléans Sandrine Martinet a été désignée porte-drapeau pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.

« C’est magnifique, énormément de bonheur. Pouvoir porter toute l’équipe de France vers le plus haut, c’est juste magique » : Sandrine Martinet n’a pas caché son émotion, ce lundi 5 juillet, lorsqu’elle est devenue officiellement porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Paralympiques de Tokyo (24 août – 5 septembre). Une belle surprise pour celle qui songeait à prendre sa retraite en 2016.

L'or à Rio en 2016

Agée de 38 ans, la judoka originaire de Saône-et-Loire évolue actuellement sous les couleurs de l’US Orléans Loiret Judo-Jujitsu. Malvoyante, elle a déjà tout connu aux Jeux qu’elle disputera pour la cinquième fois. L’argent, tout d’abord, avec deux finales perdues à Athènes et Pékin (2004 et 2008) ; un drame, ensuite, lorsqu’elle se brise la malléole en plein combat à Londres en 2012 ; l’or, pour finir, en 2016 à Rio, où elle ouvre le compteur de l’équipe de France avec son sacre en -52kg. Cette année, au pays du judo, elle se lance un nouveau défi : un sacre dans la catégorie inférieure, chez les moins de 48kg.

Le tennisman Stéphane Houdet à ses côtés

Sandrine Martinet ne portera pas le drapeau seule puisque depuis cette année, des binômes sont privilégiées. Le tennisman Stéphane Houdet sera à ses côtés. La judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Ait Saïd ont quant à eux été choisis pour conduire la délégation française aux Jeux Olympiques (23 juillet – 8 août).