Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Sexe : les fantasmes les plus bizarres des Français

20 mars 2018 à 16h00 Par Aurélie Amcn

On a tous des fantasmes. Mais certains sont nettement plus bizarres que d’autres. Mais genre, VRAIMENT bizarres…

Un fantasme est une « représentation imaginaire traduisant des désirs plus ou moins conscients » selon le Larousse. Des scénarios imaginaires qui peuvent s’avérer être très excitants, comme le fait le faire l’amour dans un lieu public ou avec son voisin ultra-sexy, mais aussi complètement bizarres. C’est à cette dernière catégorie que se sont intéressés nos confrères de Public.fr en établissant une liste des fantasmes les plus étranges au sein d’un couple. 

Tout d’abord, parlons de l’autoscopophilie qui consiste à se sentir excité par sa propre personne. Les individus concernés par ce fantasme adorent donc observer leur reflet dans un miroir pendant un rapport sexuel. Un brin narcissique ? On vous l’accorde. Ensuite, il y a l’alliumphilie, un terme qui s’applique au fait d’être excité par l’ail. En résumé : vous rêvez de voir votre partenaire se goinfrer d’une gousse d’ail avant de passer sous la couette sans que l’odeur de son haleine ne vous répugne. Berk !

La soceraphilie est un fantasme assez délicat. Et pour cause, il s’agit du fait d’être littéralement attiré et excité par ses beaux-parents. Mais bon, mieux vaut ne pas en informer votre partenaire… La forniphilie consiste quant à elle à prendre son partenaire pour un « meuble humain ». Il s’agit en réalité d’une pratique proche du bondage et de l’objectification sexuelle : vous faites de votre partenaire une chaise, une table, un canapé… Assurez-vous donc de choisir un partenaire plus ou plus souple et docile. 

Les Français ont aussi d’autres fantasmes, tous aussi étranges, comme la laliophilie qui touche les personnes émoustillées devant un discours en public, ou encore l’aulophilie qui consiste à se sentir exciter sexuellement par une flûte, sans oublier l’hypnophilie, un fantasme lié au sommeil dont nous sommes tous un peu des victimes, surtout après une grosse journée.