Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Soirées étudiantes et fête des voisins interdites en Maine-et-Loire

17 septembre 2020 à 06h53 Par Etienne Escuer
Le préfet du Maine-et-Loire interdit les événements étudiants festifs.
Crédit photo : Pixabay

Face à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19, le préfet du Maine-et-Loire a décidé d’interdite les soirées d’intégrations étudiantes et la fête des voisins.

Alors que le département du Maine-et-Loire est toujours au-dessus du seuil d’alerte du taux d’incidence (73,5 cas de Covid pour 100 000 habitants, alors que le seuil est fixé à 50), le préfet a décidé de prendre de nouvelles mesures.

Les fêtes, soirées et week-ends d’intégration étudiants sont désormais interdits, après la détection de plusieurs foyers de contamination dans les établissements angevins. 41 cas de Covid ont été découverts à l’Ecole supérieure d’électronique de l’Ouest et 19 à l’Université catholique de l’Ouest. 600 étudiants de la faculté de médecine participent par ailleurs à un dépistage à partir de ce 17 septembre, après la détection de plusieurs cas.

 

 

Des contaminations en dehors des établissements

Selon les autorités, « ce n’est pas forcément au sein même des établissements que la transmission s’opère » et la préfecture rappelle aux bars qu’une fermeture administrative pourra être décidée à l’encontre de ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires. Le préfet, René Bidal, demande par ailleurs aux jeunes un peu plus de vigilance : « Quand bien même d’aucuns estimeraient qu’ils ne risquent rien, ils doivent porter leur regard un peu plus loin, car leurs négligences auront évidemment un impact sanitaire, mais ils seront aussi les premières victimes d’une dégradation durable de notre économie et de la situation de l’emploi si la crise sanitaire devait encore s’aggraver ».

La fête des voisins, prévue ce vendredi 18 septembre en Maine-et-Loire, est de son côté annulée, fait également savoir la préfecture.