Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Spectaculaires explosions, suite à l’incendie d’un camion transportant des bouteilles de gaz

19 septembre 2017 à 08h09 Par Lucie Claussin

Les automobilistes sont encore sous le choc

Hier, un incroyable incendie a eu lieu sur la nationale 10, à la frontière entre la Charente et la Charente-Maritime dans le sens Bordeaux Angoulême. C’est un camion transportant des bouteilles de gaz de 13kg et 23 kg qui a pris feu, à hauteur de la commune de Chevancaux. De nombreuses explosions ont eu lieu tour à tour.

Un très gros dispositif a été mis en place. Une cinquantaine de pompiers, 24 de la Charente et 29 de la Charente-Maritime sont intervenus ainsi qu’une quinzaine de véhicules. Ils ont du arroser le camion sans cesse pour refroidir les bouteilles de gaz restées dans le camion. Quelques heures plus tard il n’en restait presque plus rien. Le poids-lourd a littéralement disparu après les nombreuses explosions de bouteilles de gaz.

Des routiers ont dans un premier temps bloqué la circulation

Heureusement, personne n’a été blessé et le chauffeur du camion est indemne. Quand la situation a dégénéré, deux routiers ont bloqué la route à 150 et 200m de l’incendie. Un périmètre de sécurité a ensuite été mis en place par les secours qui sont rapidement arrivés sur les lieux.

La circulation a été très compliquée

La circulation a été bloquée pendant très longtemps dans les deux sens de circulation, une dizaine de kilomètres de bouchons se sont formés jusqu’à Brossac et des habitations ont du être évacuées. Les pompiers ont aussi effectué des mesures d’émanation de gaz avant la réouverture de la circulation.

Un champignon de fumée a été vu à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les autorités ont dévié pendant plusieurs heures les véhicules qui circulaient dans le secteur

Le préfet de la Charente-Maritime et le maire de Chevanceaux se sont rendus sur les lieux.

Les causes de l’incendie qui a provoqué les explosions ne sont toujours pas connu, l’enquête se poursuit.