Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

ThyssenKrupp supprime 95 emplois à Saint-Barthélémy-d’Anjou !

06 septembre 2017 à 11h38 Par Benoit Billot

Mauvaise nouvelle de nouveau pour ThyssenKrupp. L’entreprise de Saint-Barthélémy-d’Anjou doit dégraisser et licencier 95 personnes.

Plus les mois passent et rien ne s’arrange pour l’entreprise ThyssenKrupp à Saint-Barthélémy-d’Anjou. La branche française est touchée par un nouveau plan de sauvegarde de l’emploi. Sur les 176 salariés à l’heure actuelle, 95 personnes vont perdre leur emploi. Parmi eux, on retrouve 32 postes dans les différentes agences commerciales en France.

Quelles explications ?

Si l’entreprise n’est pas en bonne posture, l’explication se base tout d’abord sur un chiffre d’affaire en baisse. Par rapport à l’année dernière, on compte 31 millions d’euros en moins. Sur les trois dernières années, c’est une perte de 50% de parts sur la vente d’objets mécaniques. Pascal Bouet, le secrétaire CGT, pointe du doigt la stratégie. Selon lui, elle est à revoir.

Même situation qu’il y a deux ans

L’entreprise doit faire face à de nouvelles difficultés mais c’était déjà le cas il y a trois ans. En 2015, le nombre de licenciés était beaucoup plus grand qu’aujourd’hui. 258 personnes avaient perdu leur travail. À ce jour, il s’agit du troisième plan de sauvegarde de l’emploi puisque le premier avait eu lieu en 2013.

En Allemagne, rien ne va plus

Il n’y a pas qu’en France que ThyssenKrupp fait grise mine, l’Allemagne elle aussi est touchée. 1 500 emplois de plus ont été supprimés dans le domaine des solutions industrielles. L’explication donnée par la direction est de voir s’améliorer la compétitivité de ce domaine.