Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Tours : 1300 candidats pour 250 places en médecine

23 juin 2020 à 07h32 Par Guillaume Pivert
Le concours d'entrée en médecine est l'un des plus sélectifs de France.
Crédit photo : Pixabay

1300 étudiants tourangeaux planchent depuis lundi 22 juin sur leurs examens de fin de première année de santé.

Le parc des expositions de la Rochepinard est en effervescence. Depuis hier et jusqu'à ce soir, 1300 étudiants planchent sur leur examen de PACES (première année commune aux études de santé). C’est d’ailleurs la première fois depuis trois mois que le site accueille du public. Pour faire respecter la distanciation sociale, les heures de convocation ont été échelonnées, et surtout deux halls réquisitionnés. Pour les étudiants, les résultats de ce concours détermineront s’ils poursuivront leurs études en médecine, dentaire, sage-femme, kinésithérapie ou encore pharmacie. « C’est la fin d’une année difficile et un concours redouté par tous les étudiants » se souvient Simon Hémar, président de l’association des carabins de Tours.

Écouter le podcast


Cette année, en raison de la crise sanitaire, l’examen du second semestre, a été repoussé d’un mois. Un stress supplémentaire pour les étudiants.

Écouter le podcast

250 places sont ouvertes en médecine cette année à Tours. L’an prochain, le numerus clausus devrait disparaître. « Une forme de sélection restera inévitable à l’entrée des études médicales » tempère Simon Hémar. « La faculté n’a pas les moyens de former plus de 250 étudiants en médecine ».  

 

Écouter le podcast

 

A l’échelle du pays, parmi les 60 000 étudiants en PACES, seuls 15 000 seront retenus pour poursuivre leurs études en MMOPK à la rentrée (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie).