Tours : les actions du Conseil Local de Santé Mentale renforcées depuis la pandémie

FORUM
Les actions du Conseil Local de Santé Mentale de Tours ont été renforcées depuis la pandémie.
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

28 avril 2021 à 4h00 par Alicia Méchin

Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) de la métropole de Tours (Indre-et-Loire) a été créé en 2018. Mais depuis le début de la pandémie, ses actions ont dû être renforcées pour faire face à la demande.

C’est l’une des conséquences de la crise sanitaire : la dégradation de la santé mentale des Français. À Tours, comme ailleurs, les professionnels du secteur doivent faire face à un afflux de patients souffrant de troubles dépressifs, et ce, à tous les âges.

Le spectre des publics visés est large : soignants, adultes, étudiants, mais aussi les adolescents. Ils sont de plus en nombreux à demander de l’aide, comme nous l’explique le professeur de psychiatrie adulte au CHRU de Tours, Wissam El-Hage :

 

Écouter le podcast

 

Le Conseil Local de la Santé Mentale de Tours a été créé bien avant la pandémie. Mais il a vu sa mission renforcée au début de la crise. 130 personnes (médiateurs, agents sociaux…) ont dû être formées aux premiers secours de santé mentale. Les moyens ont également été doublés.

Tout au long de l’année, le CLSM coordonne des actions pour répondre aux besoins de la population concernée. Un réseau de psychologues a notamment été déployé pour détecter les cas où une prise en charge spécialisée serait nécessaire.

 

Un guide de la santé mentale

Afin d’orienter les habitants de la métropole qui nécessite un soutien psychologique, un guide de la santé mentale est mis en ligne sur le site de Tours Métropole. Il s’adresse à la fois aux professionnels du secteur, mais aussi à tous les publics, et répertorie les dispositifs mis en place.

I