Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un appel à témoins pour retrouver Christophe !

14 avril 2017 à 18h52 Par Rédaction

Le groupement de gendarmerie départementale de l'Indre vient de lancer un appel à témoins pour retrouver Christophe Barboux. L'homme de 48 ans n'a plus donné de nouvelles depuis le 12 mars dernier.

Qu’est-il arrivé à Christophe ? La gendarmerie vient de lancer un appel à témoins pour tenter de retrouver le quadragénaire. Il n’a plus donné signe de vie depuis des semaines dans l’Indre. La dernière fois que ses proches ont eu des nouvelles remonte au 12 mars dans l’après-midi. Ce jour-là, Christophe Barboux, qui habite au 54, rue du 8 mai 1945 à Reuilly, quitte son domicile, entre Vierzon et Issoudun, il n’est jamais revenu.

Une disparitions jugée inquiétante par les gendarmes.

Une personne majeure a le droit de disparaître sans laisser de traces si elle le souhaite, 5000 personnes se volatilisent ainsi volontairement chaque année en France. Mais pour les enquêteurs, la disparition de Christophe Barboux commence à être inquiétante. Au début du mois, les gendarmes de l’Indre ont donc lancé des recherches pour retrouver l’homme de 48 ans, sans succès pour le moment. Ils lancent désormais un appel à témoins pour avancer plus vite.

Si vous avez vu Christophe Barboux ces derniers jours, ou si vous avec des renseignements sur le quadragénaire, n’hésitez pas à contacter la communauté de brigades d’Issoudun au 02 54 03 53 34 ou à composer le 17.

L’appel à témoins a été relayé sur les réseaux sociaux, et notamment sur la page Facebook de la gendarmerie de l’Indre. Il a été partagé de très nombreuses fois par les internautes, mais pour l’instant en vain.

Le mois dernier déjà, un appel à témoins avait été lancé en Indre-et-Loire, pour tenter de retrouver une femme de 56 ans portée disparue au Grand-Pressigny. D’importants moyens avaient été déployés pour les recherches, notamment un hélicoptère, un chien et des plongeurs. Le corps sans vie de la quinquagénaire avait été découvert quelques jours plus tard dans la Claise. L’enquête avait conduit à un suicide.