Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un député haut-viennois se positionne contre le référendum sur le bien-être animal

01 septembre 2020 à 10h29 Par Guillaume Pivert
Crédit photo : Pikist ©

Un député haut-viennois a publié un communiqué hier pour exprimer son choix, après avoir voté contre le référendum sur le bien-être animal.

Le député LREM de Haute-Vienne, Pierre Venteau, s’est positionné contre le référendum sur le bien-être animal. Dans un communiqué publié hier, il a exprimé son désaccord avec l’article qui propose d’interdire l’élevage d’animaux de rente en cage, stalle, ou box, dès 2025.

Pour justifier sa décision, il a expliqué que l’immense majorité des ruminants de son département sont élevés l’hiver dans des bâtiments divisés en cages collectives. Cela signifierait donc la fermeture future de 2 500 élevages et plus de 3 000 éleveurs interdits d’exercer leurs métiers.

Il considère que cette proposition de loi qui émane principalement d’organisations antispécistes, vient stigmatiser les professionnels qui sont très vigilants au bien-être de leurs animaux. Il dénonce aussi cette loi dans laquelle serait traités sur le même plan l’expérimentation animale, l’élevage pour la fourrure ou encore l’élevage qui produit viande, œufs ou lait.

Pierre Venteau est le deuxième parlementaire limougeaud à se positionner contre ce référendum.