Info locale

Un sénior sur trois consomme plus de 14 médicaments régulièrement

22 septembre 2017 à 08h06 Par Lucie Claussin
Un chiffre inquiétant qui pousse certains médecins à tirer la sonnette d’alarme

Les personnes âgées en France surconsomment des médicaments. C’est en tout cas ce que révèle le magazine 60 millions de consommateurs. Cette étude a été menée par Open Health, une société spécialisée dans la collecte et l’analyse de données de santé. De manière régulière, une personne sur trois consomme plus de 14 médicaments (sans prendre en compte l’automédication. Cette étude pointe aussi du doigt le fait que plus d’un médicament sur dix a un service médical jugé insuffisant ou faible.

Pour cette étude, 2 600 pharmacies ainsi que 155 000 personnes de plus de 65 ans et polymédiquées ont été interrogées. Bien souvent ce sont des personnes qui souffrent de pathologies multiples.

Se soigner, mais à quel prix ?

Même si des traitements sont nécessaires pour traiter certaines pathologies, cela ne justifie pas les ordonnances à rallonge prescrites par certains médecins selon les chercheurs. Et pour cause, de nombreux médicaments altèrent la qualité de vie des patients. A savoir que 9 personnes âgées sur 10 qui sont polymédiquées sont aussi confrontées à plus de trois associations médicamenteuses à risques. Moins de 1% des participants à l’étude.

Le président de la Fédération française des diabétiques, a déclaré qu’un allégement du côté des ordonnances et une coordination du côté des médecins était nécessaire. En effet, chaque patient se voit prescrire des médicaments par près de trois médecins différents. Pour remédier à cela et diminuer les risques de mauvaises combinaisons médicamenteuses, la coprésidente du Collectif interassociatif de la santé conseille de faire régulièrement le point avec son médecin et de lui apporter les ordonnances des autres spécialistes.

 

A savoir que cette surconsommation peut entraîner des chutes et des accidents graves comme des hémorragies. D’après l’Assurance Maladie, 7500 personnes âgées décèdent chaque année en France à cause des médicaments, tandis que 130 000 hospitalisations ont lieu toujours pour la même raison.