Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une enquête ouverte contre Cognac Automobiles !

31 août 2017 à 15h38 Par Benoit Billot

Des clients accusaient le responsable de Cognac Automobiles de ne pas avoir réglé la vente des véhicules. Une enquête a été ouverte par le parquet.

La situation était très compliquée, mais surtout très tendue mardi matin sur le parking de Cognac Automobiles à Châteaubernard. Une dizaine de clients en colère était venue devant la concession pour se plaindre et demander leur argent. En tête, un viticulteur de Saint-Sévère accompagné de plusieurs amis. Il attend toujours son chèque de 18 000 euros depuis sept mois. Didier Roy, le patron de la concession, devait d’autres sommes d’argents plus importantes, entre autre, 47 500 euros pour un camping-car, ou encore 35 000 euros pour une autre voiture luxueuse.

De grosses tensions déjà

Si certains des clients étaient venus dans un cadre pacifique, ce n’est pas le cas de tout le monde. L’un d’entre eux, exaspéré, était arrivé avec une hache à la main fin février, signe d’un ras-le-bol. La secrétaire avait donné un chèque de 11 500 euros rapidement. Les difficultés du patron de Cognac Automobiles ne datent pas d’hier puisque les déboires durent depuis un an. Entre autre, des voitures vendues et non payées, des voitures achetées et payées mais pas livrées, rien n’allait.

Le parquet ouvre une enquête

Au vu des nombreuses plaintes, le parquet d’Angoulême a décidé d’ouvrir une enquête. Depuis mercredi, les plaignants sont de plus en plus nombreux à se manifester au commissariat de Cognac. Les plaintes pourraient encore être nombreuses dans les jours à venir et il reste encore beaucoup de clients à rembourser pour Didier Roy.