Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une entente illicite sur les prix entre différentes sociétés françaises ?

07 septembre 2018 à 10h13 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Wikimédia

Douze perquisitions ont été menées hier chez différents fabricants de matériel électrique. Des soupçons « d’entente illicite » sur les tarifs pratiqués pèsent sur ces différentes sociétés.

Hier des perquisitions ont été menées au siège social de l’entreprise Legrand et chez Schneider Electric situé à Limoges. Dix autres perquisitions ont eu lieu en France. Des soupçons d’entente illicite sur les prix pèseraient sur les principaux fabricants de matériels électriques en France.  La combine permettrait aux fabricants de contrôler les tarifs finaux pratiqués par les distributeurs et aussi de tirer les prix vers le haut.

Une information judiciaire a été ouverte le 7 juin par le parquet de Paris pour "entente illicite, "faux et usage de faux", "abus de confiance", "abus de biens sociaux", "blanchiment de fraude fiscale", "corruption d'agents privés et corruption d'agents publics".