Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une éventuelle retenue de salaire pour les gardiens de prison grévistes !

25 janvier 2018 à 10h44 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Wikimédia ©

Le gouvernement va prendre des mesures contre les gardiens de prison qui sont en grève depuis plus de dix jours. Des sanctions qui risquent de faire grincer des dents.

L’administration pénitentiaire réclame des sanctions contre les grévistes ! Un courrier a été envoyé hier aux directeurs des prisons, leur demandant d’appliquer des sanctions contre les gardiens de prison en grève. A savoir que les surveillants pénitentiaires sont soumis à un statut spécial qui leur interdit le droit de grève. Pour rappel, ils se mobilisent et protestent depuis plus de dix jours contre le manque de sécurité et de moyens mis en place sur leur lieu de travail. De nombreuses agressions ont eu lieu ces derniers jours dans différentes prisons françaises comme à Guéret ou à Châteauroux et ils souhaitent pouvoir se défendre face à de telles situations. Ils souhaitent aussi une meilleure rémunération. Selon leur implication dans le mouvement une retenue de salaire pourra être appliquée ainsi que des exclusions temporaires allant de cinq à 15 jours d’exclusion temporaire avec sursis. 

Ces sanctions risquent d’être appliquées, suite à la fermeture au dialogue de la part de plusieurs syndicats qui ne souhaitent plus négocier avec le ministère de la justice. En effet, selon eux, le gouvernement n’écoute pas les revendications du personnel pénitentiaire et propose des mesures minimalistes.