Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une rentrée littéraire attendue à Angers

15 septembre 2020 à 06h00 Par Alicia Méchin
Une rentrée littéraire attendue à Angers.
Crédit photo : Pixabay - Photo d'illustration

C’est un rendez-vous toujours très attendu par les libraires : la rentrée littéraire ! Cette année, elle est un peu particulière en raison de la crise sanitaire. Nous avons demandé à Nicolas Auvinet, directeur adjoint de la librairie Richer à Angers, ce qu’il faut retenir de cette rentrée.

2020 ne sera vraiment pas une année comme les autres, y compris pour le monde littéraire. Cela se ressent surtout côté chiffres, où cette année, le nombre de premier roman est en baisse. En effet, les éditeurs ont voulu se montrer prudents. Résultat, cette rentrée est peu calme :

 

Écouter le podcast

 

Si aucun « ovni » n’est annoncé, quelques premiers romans méritent le coup d’œil. À commencer par « Liv Maria » (L’Iconoclaste), de Julia Kerninon, ou « Ce qu’il faut de nuit » (La Manufacture du Livre), de Laurent Petitmangin. Un roman étonnant, selon Nicolas Auvinet, qui nous conseille également le premier roman de Dany Héricourt, « La cuillère » (Liana Lévi). Ce dernier nous emmène en road trip entre le Pays de Galle et la Bourgogne… Tout un programme ! 

Les premiers romans soufflent un vent frais sur la rentrée, mais les lecteurs seront heureux de retrouver les auteurs connus et reconnus, comme Amélie Nothomb. L’auteure revient avec « Les Aérostats » chez Albin Michel, qui est une ode à la lecture. « Les lecteurs pourront être agréablement surpris », nous avoue Nicolas Auvinet.

 

Les livres résistent

 

Si les auteurs sont au rendez-vous, les libraires espèrent bien que les lecteurs le seront tout autant. Et ils sont plutôt confiants. Depuis le confinement, la librairie Richer ressent un engouement particulier pour la lecture :

 

Écouter le podcast

 

Divers thèmes sont bien évidemment abordés dans les nouveaux ouvrages, mais Nicolas Auvinet reconnaît que la place des femmes et le mouvement #MeToo marquent cette rentrée littéraire. Quoiqu’il en soit, les lecteurs auront cette année encore le choix. A eux de se renseigner auprès de leur libraire, pour trouver la perle rare…