Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Vienne : la patiente d’un hôpital psychiatrique tuée ?

08 octobre 2019 à 11h32 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

Un drame a eu lieu la semaine dernière dans un hôpital psychiatrique du Poitou-Charentes.

Dans la Vienne, à  Nieuil-l'Espoir, une patiente de l’hôpital psychiatrique Laborit, âgée de 29 ans a été tuée par étouffement dans son lit. Selon un rapport interne, « Le caractère inexpliqué des causes du décès a conduit à la réalisation d'une autopsie qui a révélé que la mort de la patiente ne relevait pas d'une cause naturelle ni d'un suicide », autrement dit, elle a été étouffée par autrui. Son décès est dû à "une asphyxie mécanique provoquée par autrui".  Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte hier par le procureur de la république de Poitiers. Les investigations et les auditions se poursuivent ce mardi 8 octobre.

Le personnel dénonce le manque de moyen :

Seuls deux agents étaient de garde pour 38 patients dans la nuit du drame, dont l’un pour qui c’était son premier poste et son premier service. Hors, il faut que la personne qui travaille de nuit, ait au moins effectué six mois de jour afin de bien connaître les patients. Par ailleurs, le centre hospitalier Laborit organise ce jour un comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail, un comité qui s’annonce tendu au vu de la situation.