Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Vienne : le test clinique n'était pas "illégal" selon le Professeur Joyeux

01 octobre 2019 à 10h28 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Wikimédia ©

Du nouveau dans l'affaire de l'essai clinique dit "illégal" qui a été mené dans la Vienne.

Le vice-président de “Fonds Josefa”, le professeur Joyeux, qui a organisé l’essai clinique controversé dans la Vienne, a déclaré que cet essai clinique n’avait rien d’illégal.  Le professeur, qui est contesté par la communauté médicale notamment pour ses positions anti-vaccins, a publié hier un texte sur son site officiel. On peut y lire que ces expérimentations ne sont pas des essais cliniques mais un "test de preuve de concept, c’est à dire la phase antérieure à un essai clinique", et que "cela n'a rien d'illégal". Dans cette lettre, il affirme aussi n’avoir jamais demandé aux malades de cacher à leur médecin leur participation au test. Et qu’il n’a jamais demandé aux malades d’arrêter leur traitement. 

Pour rappel, une information judiciaire a été ouverte pour tromperie et exercice illégal de la profession de pharmacien.