Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Vienne : Royer aurait séquestré Claudine suite à un vol de bijou

06 février 2019 à 10h45 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

Aujourd'hui s'entame le dernier jour du procès du couple Royer-Espinosa, accusé d'être au coeur d'une affaire sordide d'enlèvement et de barbarie qui ont entraîné la mort d'une quinquagénaire.

Dans la Vienne, le procès du couple Royer-Espinosa se poursuit. Ils sont accusés d’enlèvement et séquestration suivi de mort sur Claudine, une femme originaire du Maine-et-Loire, âgée de 56 ans en 2016. Des faits de torture et actes de barbarie sont aussi reprochés à André Royer, aussi surnommé Billy. Au moment de sa mort, le couple avait abandonné cette femme au bord d’un chemin et lui avaient enlevé sa robe de chambre. Le médecin légiste qui a aussi confirmé le calvaire vécu par la victime, puisqu’elle présentait de multiples fractures, plaies, contusions, et traces de brûlures. Claudine est mort d’un choc septique et de froid.

L’homme connaissait sa victime depuis les années 80 et aurait nourri une vengeance envers elle. En effet, elle fut sa petite amie et aurait volé des bijoux appartenant à sa mère. Un vol qu’il ne lui a jamais pardonné et c’est cette rancœur tenace qui l’aurait poussé à commettre l’impensable avec sa nouvelle compagne. Les jurés n’ont pas pu vérifier la véracité de cette histoire vieille de 35 ans. Le procès se poursuit aujourd’hui et le verdict sera rendu ce soir.