Musique

Vitaa partage un adorable cliché avec ses deux fils (Photo)

25 janvier 2019 à 14h40 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Vitaa

Sur Instagram, Vitaa a partagé un adorable cliché avec ses deux fils, Liham et Adam. Les internautes sont sous le charme.

Vitaa est très épanouie dans sa vie d’artiste. Son album J4M et sa réédition Me, Myself et Moi-même ont rencontré un grand succès. Je te le donne, son duo avec Slimane a été certifié single d’or. Elle prévoit même de sortir une nouvelle chanson avec le chanteur. Et ça, c’est sans parler de son rôle de coach dans la version belge de The Voice, son rôle de jurée dans Destination Eurovision encore de sa grande tournée à venir. Mais lorsqu’elle n’est pas sous le feu des projecteurs, Vitaa est aussi une femme comblée. Et pour cause, elle est maman de deux petits garçons, Liham 7 ans, et Adam, 4 ans. 

Vitaa parle très peu d’eux et les exposent très rarement sur les réseaux sociaux afin de les protéger. Mais aujourd’hui, elle fait une exception et dévoile enfin le visage de ses deux enfants dans un adorable cliché publié sur Instagram. Tous les trois vêtus de jeans, ils sont assis sur un canapé : l’aîné lit un livre, son petit frère l’écoute et la chanteuse de 35 ans les observe tendrement. « Mes fils, ma bataille », peut-on lire en légende de la photo qui a aussitôt fait fondre les internautes. « Waouh, superbe photo », « Vous êtes magnifiques ! », « Ils sont trop beaux » ou encore « La ressemblance avec leur maman est frappante ! », commentent ces derniers.

Voir cette publication sur Instagram

#MesFilsMaBataille ❤️

Une publication partagée par V I T A A (@vitaa) le

Dans les colonnes du magazine GALA, l’interprète de Peine & Pitié s’est aussi longuement confiée sur cette double vie d’artiste et de maman. « Dès que je passe la porte de chez moi, je ne suis plus la chanteuse Vitaa. Je ne réponds même plus au téléphone… Ma vie est ainsi compartimentée dans la mesure où je sais que mon métier est cruel, parfois même malsain. Il peut vous bousiller ! », confie-t-elle, avant d’avouer vouloir un troisième enfant et construire une maison familiale au Maroc.