Le Loiret et le Loir-et-Cher colonisés par le moustique-tigre

21 avril 2023 à 10h54 par Étienne Escuer

Le moustique-tigre est reconnaissable à ses rayures blanches.
Le moustique-tigre est reconnaissable à ses rayures blanches.
Crédit: Pixabay - Photo d'illustration

Les départements du Loir-et-Cher et du Loiret rejoignent la longue liste des départements colonisés par le moustique-tigre.

Le moustique-tigre est désormais implanté sur 71% du territoire français, annonce ce jeudi 20 avril le site spécialisé Vigilance-Moustiques. Quatre départements, dont le Loiret et le Loir-et-Cher, ont rejoint en cette année 2023 la liste des départements colonisés par l’insecte et passent en vigilance rouge. En Centre-Val de Loire, seul le département de l’Eure-et-Loir est pour le moment épargné. Le Maine-et-Loire et toute la Nouvelle-Aquitaine ont également été placés en vigilance rouge ces dernières années.

 

Le moustique-tigre, reconnaissable à ses rayures blanches sur les pattes et l’abdomen, est vecteur de maladies graves comme la dengue, le chikungunya et le virus Zika. En 2022, la France a connu 9 foyers épidémiques et 65 cas autochtones de ces maladies, essentiellement dans le sud de la France. Un plan de lutte contre le moustique-tigre doit être le 1er mai.

 

Pour limiter la prolifération du moustique-tigre, il est conseillé de ne pas laisser d’eaux stagnantes chez soi. Si vous en apercevez un, les autorités recommandent de prendre l’insecte en photo afin d’effectuer un signalement.