Limoges : le centre aquatique Aquapolis va rouvrir le 16 septembre

Le centre aquatique Aquapolis, à Limoges.
Le centre aquatique Aquapolis, à Limoges.
Crédit: Limoges Métropole

14 septembre 2022 à 8h08 par Étienne Escuer

Fermé depuis le 5 septembre en raison de la hausse du prix de l’énergie, le centre aquatique Aquapolis, à Limoges, va finalement rouvrir cette semaine.

La métropole de Limoges a donc obtenu provisoirement gain de cause. Brutalement fermé le 5 septembre dernier par son gérant Vert Marine, le centre aquatique Aquapolis rouvrira ses portes ce vendredi 16 septembre. Les clubs et les particuliers sont concernés dans un premier temps, avant les scolaires lundi 19 septembre.

 

L’entreprise avait ces derniers jours invoqué la hausse des prix de l’énergie pour justifier son choix. Dénonçant une décision « unilatérale et brutale », la collectivité avait alors engagé un bras de fer avec la société, la mettant en demeure de rouvrir les bassins rapidement les bassins la semaine dernière. Devant l'opposition de Vert Marine et l'échec des discussions, la métropole de Limoges a finalement adressé une nouvelle mise en demeure accompagnée « d'un ultimatum, à défaut de quoi l'exploitation aurait été mise sous séquestre ».


Dix jours anxiogènes

Dans un communiqué publié ce mardi 13 septembre, Limoges Métropole « se félicite de la reprise de l'activité de son équipement, qui survient après l'utilisation des moyens juridiques dont dispose l’institution ». La collectivité assure par ailleurs « rester ouverte à toutes discussions, notamment pour accompagner son délégataire afin de faire face à l’inflation du coût de l’énergie, sans toutefois assumer la responsabilité qui lui revient pour ses fautes de gestion ou pour ses dépenses non fondée », prévient-elle. 

 

« On revient dans une situation normale et nous sommes satisfaits de la réouverture au public dès vendredi matin. Mais l’histoire aura duré dix jours. Dix jours anxiogènes et sources de tension où ils nous ont tout simplement pris en otage », a réagi le vice-président de Limoges Métropole, Fabien Doucet. Vert Marine, qui a fermé subitement une trentaine de piscines en France, a justifié ces décisions en assurant que sa facture énergétique était passée de « 15 à 100 millions d'euros, soit la totalité du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise ». 

 

 

(Avec AFP)