Loiret : un prêt de 15 millions d’euros accordé par l’Etat à Duralex

21 novembre 2022 à 9h44 par Étienne Escuer

Le four de Duralex (Loiret) est à l'arrêt en raison de la hausse des prix de l'énergie.
Le four de Duralex (Loiret) est à l'arrêt en raison de la hausse des prix de l'énergie.
Crédit: Martin BUREAU / AFP

Fortement impactée par la crise énergétique, l’entreprise loirétaine Duralex va recevoir un prêt de 15 millions de la part de l’Etat.

Étranglée par l'explosion des prix de l'énergie, la verrerie Duralex, basée dans le Loiret, va se voir accorder un prêt par l’Etat, annonce ce lundi 21 novembre le ministre de l’Industrie Roland Lescure.

 

L'entreprise basée à La Chapelle-Saint-Mesmin avait annoncé en septembre qu'elle allait devoir mettre en veille son four cet hiver. La mesure est effective depuis le début du mois de novembre et doit durer jusqu’à fin mars. Ses salariés ont été placés en chômage partiel. « Je vais leur annoncer que l'Etat est au rendez-vous et qu'on va faire un prêt de 15 millions d'euros pour accompagner Duralex », a expliqué Roland Lescure.

 

 

Le ministre pourrait se rendre sur le site ce lundi. Il est également attendu chez l'imprimeur Maury, au Malesherbois. Ce dernier imprime des hebdomadaires (Paris Match, L'Express et le Point notamment) et des livres comme ceux de la maison d'édition Gallimard), et a vu sa facture d’énergie passer de 5 à 20 millions d'euros par an entre 2021 et 2022.

 

L’entreprise pourra elle aussi bénéficier des aides de l'Etat à hauteur de 12 millions d’euros grâce à un guichet d’aide au paiement des facture qui vient d’ouvrir il y a quelques jours. 

 

(Avec AFP)