AstraZeneca : pas d'inquiétude pour la 2e dose des moins de 55 ans, selon la HAS

FORUM
Les plus jeunes ayant reçu une première dose d'AstraZeneca n'ont pas d'inquiétude à avoir , selon la
Crédit: CC BY Gencat

25 mars 2021 à 11h42 par Iris Mazzacurati

Si vous avez moins de 55 ans et que vous avez déjà reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, ne vous inquiétez pas quant à la deuxième dose, a affirmé jeudi 25 mars la Haute autorité de santé (HAS) ; Même si la vaccination a été interrompue la semaine dernière chez les moins de 55 ans.

La HAS a recommandé vendredi de réserver le vaccin du laboratoire anglo-suédois aux personnes de 55 ans et plus, à la suite de cas graves et rares de troubles de la coagulation, observés plutôt chez des personnes jeunes.

Mais les moins de 55 ans qui avaient reçu une première injection du vaccin avant cette décision "n'ont pas d'inquiétude" à avoir sur leur deuxième dose, étant donné qu'un intervalle de 12 semaines est recommandé entre les deux doses, a assuré sur franceinfo la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec.

12 semaines entre deux doses

"Il s'avère que quand on attend un peu plus pour la deuxième dose, l'efficacité vaccinale est meilleure. Donc il n'y a pas d'inquiétude, on peut attendre les 12 semaines, voire même un petit peu plus, et d'ici là nous aurons les réponses", a-t-elle dit.

"On a du temps pour répondre parce que la deuxième dose se fait au troisième mois et on a commencé à injecter (le vaccin AstraZeneca) début février", a ajouté le Pr Le Guludec.

Mixer Pfizer ou Moderna avec l’AstraZeneca : à l’étude

La possibilité de vaccins mixtes - recevoir une première dose d'AstraZeneca et une seconde de Pfizer ou de Moderna - est par ailleurs "à l'étude" car "nous aurons besoin de schémas mixtes vaccinaux, ne serait-ce que pour les variants" du coronavirus.

La vaccination reste "la priorité numéro un" et "nous faisons tout pour faciliter la campagne", a ajouté le Pr Le Guludec, selon laquelle la décision de faire appel à d'autres professions (vétérinaires, etc.) pour prêter main forte est "imminente".



(Avec AFP)

I