Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Donald Trump déclare la guerre au réseau social TikTok

03 août 2020 à 11h55 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Le président américain, Donald Trump, a donné 45 jours au groupe chinois ByteDance pour conclure la vente de l’application de vidéos TikTok à Microsoft. Dans le cas contraire, l'homme politique a décidé de bannir l'application des États-Unis l'accusant d’avoir transmis des informations confidentielles à la Chine.

L'avenir de TikTok aux Etats-Unis est-il sauvé ? "Nous l'interdisons aux États-Unis. J'en ai l'autorité", avait pourtant déclaré brusquement Donald Trump à propos de l'application TikTok, ce vendredi 31 juillet, lors d'un déplacement à bord de l'Air Force One. En effet, les autorités américaines estiment que l’application constitue une menace pour la sécurité nationale des États-Unis en raison de l’accès aux données personnelles de ses utilisateurs qu’elle donne à ses propriétaires. Elles accusent notamment l'application de transmettre des informations confidentielles à la Chine. De son côté, TikTok a toujours fermement nié partager ses données avec Pékin.

Mais après un week-end à penser que le réseau social allait être tout simplement et purement banni outre-Atlantique, il semblerait que les choses aient désormais évoluées.

Microsoft sur le point de racheter TikTok ?

Et pour cause... Microsoft entend bien racheter TikTok d'ici la fin de l'été. Le géant américain a confirmé, ce dimanche 2 août, que des négociations étaient en cours pour acquérir la branche américaine de TikTok à ByteDance, sa maison mère chinoise. Un communiqué du groupe précise notamment que "pour répondre aux inquiétudes du Président" ce rachat sera soumis à "une évaluation complète de la sécurité et devra apporter des bénéfices économiques aux Etats-Unis, y compris au Trésor américain". Si la transaction avec Microsoft a lieu, le groupe possédera et dirigera le réseau social aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. 

De son côté, dans une vidéo publiée sur Twitter ce samedi, Vanessa Pappas, responsable de la branche américaine de TikTok, a affirmé : le réseau social n'a pas l'intention de disparaître. "Nous sommes ici pour rester. Nous avons entendu votre déferlement de soutien", a-t-elle ajouté à l'intention des utilisateurs, "et nous voulons vous dire merci". Pour rappel, l'application de vidéos compte 100 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis pour un total d'un milliard d'inscrits au niveau mondial.