Info locale

Indre-et-Loire : l’état condamné à verser 1000€ à la maman d’un jeune autiste  

05 septembre 2019 à 09h11 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pxhere ©

L’éducation est un droit essentiel et fondamental pour tous. En Centre-Val de Loire, l’état a été condamné pour n’avoir pas assuré la scolarisation d’un enfant autiste dans de bonnes conditions.

L’état a été condamné à verser 1000e à une famille tourangelle. En 2016, leur garçon autiste Asperger scolarisé dans le Loir-et-Cher avait fait sa rentrée sans AVS, malgré les recommandations de la Maison départementale des personnes handicapées. À l’époque, l’éducation nationale, chargée du recrutement de l’auxiliaire de vie scolaire n’avait fait aucun recrutement et n’avait pas eu connaissance de la notification. La mère a estimé que son enfant avait subi un préjudice durant un mois avant qu’une AVS ne soit embauchée dans l’école selon nos confrères de La Nouvelle République.

L’État a été condamné à verser 1.000 € à la famille au titre du préjudice moral et 1.200 € pour les frais de justice. Le droit à l’éducation doit en effet être garanti à chacun quelles que soient ses différences.