Indre-et-Loire : une entreprise jocondienne filme le Tour de France

FORUM
Les cameramen utilisent parfois des petits drones volant à 180 km/h en basse altitude.
Crédit: Freeway Drone (DR)

30 juin 2021 à 5h00 par Guillaume Pivert

Basée à Joué-lès-Tours, Freeway Drone filme le tour de France depuis neuf ans.

C’est devenu une habitude pour Michaël Gisselere. Depuis 2012, il filme le Tour de France avec des drones. Sa société, Freeway Drone, basée à Joué-lès-Tours, est reconnue dans son secteur. Elle travaille notamment pour d’autres événements sportifs comme le Dakar, des émissions culturelles, Des racines et des ailes, par exemple. La publicité a également recours a elle.

Cette année, encore, l’objectif est le même pour les équipes de Michaël Gisselere : montrer ce que les hélicoptères ne peuvent pas montrer du Tour. « On est très au contact, en basse altitude, on filme à l’intérieur des cathédrales, des gorges par exemple », explique le Jocodien.

 

Écouter le podcast

 

Des drones volant à 180 km/h

Le travail est évidemment fait en amont de la Grande boucle. « On connaît les lieux à filmer trois mois avant le départ, puis on fait un travail de demandes d’autorisation qui s’avère très long », détaille Michaël Gisselere. Les tournages, eux, se déroulent au printemps. « On va là où il y a le soleil pour avoir une similitude visuelle avec l’été », ajoute le Jocodien.

Le matériel utilisé varie, lui, selon les lieux. Dans des gorges, les cameramen utilisent des drones capables de voler à 180 km/h.

 

Écouter le podcast


Ce jeudi, les coureurs relieront Tours et Châteauroux. Pour l’occasion, les drones ont survolé le château de Chenonceau, la cathédrale Saint-Gatien, Bourges et le centre-ville de la préfecture de l’Indre.

 

 

 

 

I