Info locale

Indre : le préfet au chevet des agriculteurs qui souffrent de la sécheresse

09 octobre 2019 à 14h24 Par Benoit Hanrot
La sécheresse a entraîné des pertes de fourrage chez certains agriculteurs de l'Indre
Crédit photo : Pixabay

Thierry Bonnier espère obtenir gain de cause des autorités. Le préfet de l’Indre va demander une reconnaissance des calamités agricoles, histoire que les agriculteurs touchés par la sécheresse, puissent être aidés financièrement.

Dans l’Indre, le préfet vient d’ouvrir une procédure de reconnaissance de calamités agricoles pour les pertes de fourrages. Une décision prise alors que le département connaît une sécheresse sans précédent. Selon la Nouvelle République, un dispositif a été mis en place pour un dégrèvement partiel de la taxe sur le foncier non bâti, en particulier dans les régions céréalières et d’élevage. Les agriculteurs victimes des incendies pourront également obtenir des dégrèvements complémentaires. Enfin, les exploitations en difficulté peuvent solliciter auprès de leur caisse de Mutualité Sociale Agricole un report de paiement de leurs cotisations sociales. Rappelons que les premiers versements PAC sont prévus dans une semaine tout juste.