Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'académie Française parle des néologismes et des anglicismes de plus en plus fréquents

20 mars 2017 à 04h35 Par Rédaction

Ce lundi 20 mars c'est la journée de la langue Française et de la Francophonie. A cette occasion, focus sur l'académie Française avec leur rubrique « Dire ne pas dire ».

Fondé en 1635 par Richelieu, l’académie Française est l’institution garante et référente en matière de langue Française. A l’occasion de la semaine de la langue Française et de la Francophonie prenons le temps de consulter la rubrique très surprenante de « Dire, ne pas dire » sur le site de l’académie.

Cette rubrique fait un point notamment sur les anglicismes et néologismes reconnu par l’académie et le contexte dans lequel ils peuvent être utilisés.

Ainsi on peut lire qu’on ne dit pas « e-learning » mais « formation en ligne », ou qu’on ne dit pas « pool » mais « consortium » ou « groupement », de même qu’on ne dit pas « self-service » mais « libre-service ». On y trouve aussi un article s’interrogeant sur le slogan « Made for sharing » promouvant la candidature de la ville de Paris pour les jeux Olympiques de 2024 alors que la langue Française est la langue officielle avec l’anglais des jeux Olympiques.

Passionnant !

http://www.academie-francaise.fr/dire-ne-pas-dire/neologismes-anglicismes